LIGUE POUR LA PAIX, LES DROITS DE L’HOMME ET LA JUSTICE

LIPADHOJ​

La Ligue pour la Paix, les Droits de l’Homme et la Justice(LIPADHOJ) est une ONG congolaise de promotion et de défense de droits humains. Elle a son siège social à Bunia en Ituri et un bureau de représentation à Kinshasa ainsi que des Antennes à Kisangani(Tshopo), Mahagi et Djugu( Ituri) Goma, Walikale et Masisi (Nord Kivu), Bukavu, Kalehe et Idjwi(Sud Kivu).

La LIPADHOJ a été créée le 22 février 2001 à Bunia en Ituri sous le nom de LIPADHO (La Ligue pour la Paix, les Droits de l’Homme), dans un contexte de conflits armés et ethniques. Elle a œuvré pour la Paix et la Justice en Ituri, à travers sa radio « La Colombe » installée à Mahagi /Ituri et par des rencontres et réunions pour la promotion
des Droits humains et la culture de la Paix.

Elle poursuit les objectifs suivants :

  1.  Sensibiliser l’opinion nationale sur la culture de la Paix, la démocratie et les droits et libertés fondamentaux des citoyens, tels que reconnus par les règles du droit de la République démocratique du Congo et du droit international ;
  2. Sensibiliser les victimes et les communautés affectées sur leurs droits à la réparation conformément à la législation nationale et aux règles de droit international en vue de la promotion de la justice ;
  3. Accompagner les victimes des crimes internationaux dans l’exercice de leurs droits devant les juridictions compétentes en vue de l’effectivité de la réparation des préjudices subis par elles ;
  4. Encadrer les victimes des crimes spécifiques tels que les enfants anciennement associés aux groupes armés et les victimes des violences sexuelles ;
  5. Prévenir et lutter contre le phénomène d’enfant-soldat en République Démocratique du Congo ;
  6. Travailler dans l’amélioration sur terrain des actions du Fonds au profit des victimes et du Fonds national d’aide aux victimes ;
  7. Renforcer les capacités des acteurs étatiques et de la société civile dans ses différents domaines d’intervention ;
  8. Sensibiliser l’opinion nationale sur les actions de développement communautaire ;
  9. Conscientiser les communautés locales ainsi que les autorités politiques sur les risques environnementaux liés à l’exploitation abusive des ressources naturelles et la nécessité de la protection et la conservation de l’environnement.

Sur le terrain, depuis 2006, LIPADHOJ travaille en partenariat étroit avec la CPI. Elle a eu à assister des victimes qui ont demandé à participer à la procédure et la réparation à la Cour Pénale Internationale (CPI). En outre, LIPADHOJ contribue très remarquablement à l’efficacité de la CPI, qu’elle voudrait juste, à travers ses observations dans diverses affaires, des conférences et ateliers, ainsi que la participation de ses membres aux Assemblées des Etats-parties et réunions stratégiques de la CPI avec les ONGs.