A propos

Identité

LIPADHOJ a été créée dans un contexte de conflits armés et ethniques le 22 février 2001 à Bunia en Ituri sous le nom de LIPADHO (Ligue pour la Paix, les Droits de l’Homme). Elle a œuvré pendant ce temps de crise pour la Paix et la Justice en Ituri, notamment à travers  sa radio  « La Colombe »  installée à Mahagi /Ituri, par des rencontres communautaires  et réunions pour la promotion des Droits humains et la culture de la Paix ainsi que des productions théâtrales.
Nous sommes une organisation non gouvernementale congolaise de droits humains à but non lucratif (Asbl Ong/Dh) dont le champ d’action spatial s’étend sur l’ensemble du territoire de la République Démocratique du Congo.

Siège et représentations

Nos sièges sont situés au n° 81 de l’avenue Tabu Ley (Ex Tombalbaye) dans la Commune de la Gombe à Kinshasa et au 137 de l’avenue Ofo, Quartier Lumumba dans la Ville de Bunia en Ituri.

 Nous avons aussi des représentations à Kisangani, Mahagi et Djugu dans l’ancienne Province orientale ; à Goma, Beni, Butembo, Walikale et Masisi dans le Nord Kivu ainsi qu’à Bukavu, Uvira, Kalehe et Idjwi dans le Sud Kivu.

Membres et objectifs

LIPADHOJ Asbl est constituée d’une centaine des membres à compétences diversifiées qui se répartissent les tâches suivant les domaines et les zones d’intervention.

Nous poursuivons les objectifs suivants :

  • prévenir et lutter contre le phénomène d’enfant-soldat en République Démocratique du Congo ;
  • encadrer les victimes des crimes spécifiques tels que les enfants anciennement associés aux groupes armés et les victimes des violences sexuelles sous toutes leurs formes ;
  • soutenir des réflexions ou études sur des questions liées au genre ;
  • œuvrer pour l’accès pour tous à la justice, surtout les plus démunis ;
  • accompagner les victimes des crimes internationaux dans l’exercice de leurs droits devant les juridictions compétentes en vue de l’effectivité de la réparation des préjudices subis par elles ;
  • sensibiliser les victimes et les communautés affectées  sur leurs droits à la réparation conformément à la législation nationale et aux règles de droit international en vue de la promotion de la justice ;
  • conscientiser les communautés locales ainsi que les autorités politico-administratives sur les risques environnementaux liés à l’exploitation abusive des ressources naturelles et la nécessité de la protection et de la conservation de l’environnement ;
  • sensibiliser l’opinion nationale  sur les actions de développement communautaire ;
  • sensibiliser l’opinion nationale sur la culture de la Paix, la démocratie et les droits et libertés fondamentaux des citoyens, tels que reconnus par les règles du droit de la République Démocratique du Congo et du droit international ;
  • travailler dans l’amélioration sur terrain  des actions du Fonds au profit des victimes  et du Fonds  national d’aide aux victimes ;
  • renforcer les capacités des acteurs étatiques et de la société civile dans nos différents domaines d’intervention.

Gouvernance

Le Comité exécutif est l’organe de gestion de la LIPADHOJ. Il élabore le plan d’action de l’organisation et en assure l’exécution. Il élabore les prévisions budgétaires de l’exercice annuel. Il arrête les stratégies opérationnelles et fixe les activités.
Le Comité exécutif est constitué du coordonnateur, du coordonnateur adjoint, de la Secrétaire générale et de deux secrétaires généraux adjoints.

Sont membres du Comité exécutif :

  1. Eloi URWODHI UCIBA, Coordonnateur
  2. Jérôme  NENGOWE AMUNDALA, Coordonnateur adjoint
  3. Aurélie NKULU FATUMA, Secrétaire générale
  4. Emmanuel ADOBANGE ISUNABO, Premier secrétaire général adjoint
  5. Arnold KAKWESSO KATONDI, Deuxième secrétaire général adjoint

Le coordonnateur dirige et engage le Comité exécutif. Il représente la LIPADHOJ auprès des tiers. Il est assisté dans ses fonctions par le coordonnateur adjoint, qui assume son intérim en cas d’absence, d’empêchement ou de vacance.