C’en est de trop pour cette partie du pays, où la vie humaine a perdu son caractère sacré.

La Ligue pour la paix, Les droits de l’Homme et la Justice (LIPADHOJ) et les amis du Droit du Congo sont vivement préoccupés par la résurgence des conflits armés en Ituri en mai et juin 2019. Ils déplorent des violences occasionnées par cette situation. Plus de 195 morts, 360000 déplacés internes, plusieurs maisons incendiées, c’en est de trop pour cette partie du pays, où la vie humaine a perdu son caractère sacré. Des personnes innocentes sont tuées atrocement tout simplement à cause du règlement politique, de l’incitation à la haine ethnique et aussi à cause des appétits gloutons sur les ressources naturelles de la RDC en général et de la Province de l’Ituri en particulier.

Veuillez trouver l’intégralité de la déclaration en pièce jointe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *